Aller au contenu principal

Dernière mise à jour :

La procession du 15 août

C'est à l'initiative de Michel Ployart, président de la confrérie des Royés de Notre Dame du Saint Cordon que s'organise chaque année, en préambule au Tour du Saint Cordon, une courte procession en ville. Elle conduit Notre Dame du Saint Cordon de l'église Saint Géry au parvis de sa Maison, la Basilique Notre Dame de Valenciennes. Un chapelet marque le temps fort de cet évènement

C'est un rappel à nos élus municipaux de notre volonté inexorable et de notre vœu le plus cher, de voir les travaux de restauration de la Basilique reprendre vers une ouverture que nous souhaitons très prochaine.

Arrivée, parvis Basilique ND Valenciennes
Chapelet
Voeux de Mgr Denis Lecompte, recteur de la Basilique
Rue des Ursulines
Quartier des Wantiers
 

Le Tour, historique

Dès l'an 1008, à la suite du miracle de la Vierge délivrant Valenciennes de la peste, le Magistrat (Le maire et les adjoints de l'époque), décide d'honorer chaque année en septembre, les bienfaits de la Reine des Cieux en organisant une procession solennelle. Pour ce faire dès l'an 1009, il constitue la Confrérie des Royés de Notre Dame à charge pour elle d'organiser et perpétuer le vœu du magistrat. Le chemin suivra le parcours tracé par l'ange  qui déposa lors du miracle, un céleste cordon protégeant la ville du terrible fléau.

C'est dans une châsse ou fiertre que l'on déposa, entourée de Saintes Reliques, le coffret contenant le précieux Cordon. Jusqu'à la révolution Française, sans discontinuer, cette châsse sera portée au cours de la procession: Le Tour du Saint Cordon est né.

En 1794, la châsse est détruite. En 1805 avec le Concordat et le retour du culte catholique en France, les paroissiens de Notre Dame souhaitent ardemment  la construction d'une statue de Notre Dame du Saint Cordon afin de perpétuer leur fidélité indéfaillible à leur Mère des Cieux. C'est Pierre Joseph Gillet, sculpteur, et Pierre Macaré, peintre, membres de l'académie des Beaux-Arts de valenciennes qui réaliseront cette magnifique statue que l'on peut aujourd'hui encore admirer à l'église Saint Géry de Valenciennes.

Mille ans ont passé, la foi, la fidélité, la dévotion Mariale sont toujours aussi fortes dans le cœur des valenciennois; c'est sans doute celà le vrai miracle, celui que nous comprenons de nos jours.

Notre Dame du Saint Cordon est l'emblème de la ville.

Le Grand Tour 15 km - deuxième dimanche de septembre

Posée sur son brancard, entourée de ses anges, la statue de Notre Dame du Saint Cordon a revêtu son manteau de voyage, elle est prête pour sa visitation annuelle des rues et quartiers de la ville.

L'ensemble pèse 108 kg, il nécessite six porteurs encadrés de Royés chargés de les aider, de sécuriser les abords immédiats et de veiller au bon déroulement de la procession. Tout au long de la journée, femmes, hommes, jeunes, scouts, religieuses porteront le Brancard de Notre Dame en priant le Rosaire , en chantant psaumes et cantiques à la gloire de Dieu.

Des haltes officielles vont engendrer des temps forts de prières.  des arrêts à la demande de personnes malades ou handicapées ne pouvant se déplacer verront  Notre Dame se transporter au plus d'eux pour le geste du toucher ou du baiser au manteau, tradition valenciennoise. Bouquets de fleurs offerts tout le long du trajet  à Notre Dame, orneront le brancard.

En fin d'après-midi, après que Notre Dame du Saint Cordon ait revêtu son beau manteau, l'archevêque entouré des prêtres porteront la statue jusqu'au parvis de l'église Saint Géry où aura lieu la bénédiction finale.

N'oublions pas que Notre Dame du Saint Cordon est une Vierge de Visitation, les bras ouverts, ses mains tiennent le Cordon, lien offrant à chacun de nous de la prier plus particulièrement, elle  qui est Notre Divine messagère auprès de son fils, Notre Seigneur Jésus Christ

Le Petit Tour (en ville) deuxième dimanche de septembre

PLACE VERTE, messe solennelle 9h30

À l'issue de la messe d'envoi, la statue de Notre Dame du Saint Cordon est portée par les Royés, puis par les membres du conseil municipal; ils perpétuent ainsi le vœu de leurs très anciens prédécesseurs (1008) . L'immense foule des pèlerins se met alors en marche accompagnée par la fanfare d'Haspres qui entonne le célèbre «Reine des Cieux», notre Marseillaise valenciennoise.

C'est le départ du Tour en ville. Il permet aux plus âgés, aux jeunes enfants, d'honorer Notre Dame du Saint Cordon en marchant derrière elle, la priant tout au long de ce court trajet à travers les rues du centre ville;fidélité millénaire des valenciennois à leur Reine des Cieux