Aller au contenu principal

Dernière mise à jour :

Septembre 2018, le chantier démarre

Publié le 30 septembre 2018

APRÈS L’IMBROGLIO… LES TRAVAUX

La première travée de la nef de la Basilique Notre Dame du Saint Cordon va pouvoir enfin être mise en sécurité. Les travaux débuteront en septembre L’accord de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) Hauts de France, indispensable avant une intervention sur un bâtiment inscrit au titre des monuments historiques a été obtenu en juin dernier. Pour Daniel Capelle, conseiller délégué au patrimoine « la ville peut donc enfin dégager la mise en sécurité de la première travée de la nef de la Basilique Notre Dame du Saint Cordon »

Alors que le monument est sorti d’une décennie d’expertises et d’un interminable imbroglio juridique des désordres ont affecté le triforium, les grandes verrières de la nef haute, son voûtement, ainsi que les charpentent des combles. Pour stabiliser les ouvrages de maçonnerie et pour la bonne conservation de ceux aussi situés à proximité de cette première travée. La ville a donc engagé un chantier de sécurisation de la Basilique à hauteur de 500.000 euros, sur ses fonds propres. Ces travaux consistent à un démontage puis un remontage avec la conservation de toutes les pierres en bon état.

Les vitraux des verrières de la travée seront également refaits et dans quelques 14 mois, la nef sera totalement débarrassée de ses désordres structurels – de ses échafaudages extérieurs et intérieurs aussi – et pourra même envisager de redevenir, un jour, l’écrin des orgues classés actuellement à l’abri chez un facteur d’orgues.

Magazine d'informations municipales n° 80 septembre-octobre 2018


Actualités